Déclaration Confédérale

Il faut en finir avec les reculs sociaux ! Communique confederal

Lire la suite ICI

 

Trait

Alerte

 

MERCREDI 1er MARS 2017

Jour N°1

sans médecine du travail

au département du Var

Lire la suite ICI

 

Trait

Section syndicale CGT des Assistants Familiaux

 Depuis sa création, la Section Syndicale CGT des Assistants Familiaux n’a pas cessé de porter vos revendications afin de faire évoluer votre statut et vos conditions de travail.                                      Lire la suite ICI

 

Trait

 

Et les services publics, dans tout ça ?             Lire la suite ICI

 

Nous valons mieux que ça !


Nous valons mieux que la loi Travail et les attaques contre le Statut des fonctionnaires !

 

​Il est clair qu’à terme la fonction publique sera aussi concernée car nombre de règles statutaires relève ​de la transposition de dispositions du code du travail (dialogue social, respect de la hiérarchie des ​normes et des droits collectifs, temps de travail, etc.).

 

 
Trait
 

cliquez sur la photo ci-dessous pour lire le fichier PDF

Une economie

 

Loi Travail : 

Loi travail : désintox syndicale de la propagande gouvernementale

lien ICI et sur la photo

 

Ces dernières semaines, de nombreuses accusations aussi violentes que peu argumentées ont été portées par le gouvernement et le Medef et largement diffusées par les médias. L'objectif : tenter de discréditer la mobilisation contre la loi travail et occulter le débat de fond sur le contenu du projet de loi.

Amalgames, raccourcis voire mensonges… Pour permettre à chacune et chacun de se faire son point de vue nous restituons les faits...

Cce38c9ced11e434ea3309963bdf0ee5 xl

 

 
 
 

 

Et après la rencontre avec la ministre ?

Fabrice Angei, dirigeant de la CGT fait le point sur l'après rencontre avec la ministre le 17 juin 2016.

Réaction de la CGT

Aux propos inacceptables

du Premier Ministre Manuel Valls

Le Premier Ministre vient d’accuser la CGT d’être responsable des violences intervenues en marge de la manifestation nationale du 14 juin, à Paris, contre le projet de loi travail.

Le Premier Ministre ne peut ignorer qu’il incombe aux pouvoirs publics, dont il a la première responsabilité, d’assurer la sécurité et le maintien de l’ordre.

Tract reaction cgt

DONNONS UN COUP D'ARRÊT A LA LOI TRAVAIL

Mardi 14 juin, le Sénat commence l'examen de la Loi Travail, passée au 49-3 à l'Assemblée Nationale.

Pour la CGT, en l'état, ce projet de loi est inacceptable.

Il l'est également pour les fonctionnaires : la quasi-totalité des dispositions du Statut sont issus du Code du Travail.

Sauvegarder le Code du Travail, c'est sauvegarder le Statut du Fonctionnaire, c'est pérenniser un Service Public de qualité au service de la population.

Dans le même temps, certains tentent de nous persuader que les manifestations sportives sont prioritaires aux manifestations citoyennes, alors même que celles-ci ont commencé depuis 3 mois ! De qui se moque t-on ?

Ne cédons pas au chantage qui nous est fait !

Ne laissons pas les menteurs nous faire avaler que cette loi est bonne pour nous !

 

Donnons un coup d'arrêt à la Loi Travail !

 

 

Trait

Action Projet de loi El Khomri :

Faute de déni de démocratie la mobilisation doit continuer

 

TOUS ENSEMBLE,

 

GAGNONS LE RETRAIT DU PROJET DE LOI !

 

 

Trait

Le gouvernement tremble, essaie de nous acheter et de nous faire taire en "augmentant" (si peu) le point d’indice !

Misérable tentative !

Diminuer les droits des salariés ferait baisser le chômage ?

Quelle blague ! Qui peut encore le croire ?

Verser 240 milliards aux patrons devait créer de l’emploi.

Où est le million d’emplois promis ?

Où sont les 0,5 % de croissance assurées ?

Ou est passé l'argent ?

Essentiellement dans la restauration des marges des grandes entreprises et au versement de 56 milliards de dividendes (en 2015) aux actionnaires des 40 plus grandes entreprises de France.

D'où venait cet argent ?

De nos efforts sur le point d’indice qui n’avait pas augmenté depuis 2010 !

De nos efforts sur les suppressions de postes et les départs à la retraite non remplacés !

Des coupes sur les dotations globales de fonctionnement !

Serons-nous dupes cette fois encore ?

Nos sacrifices devaient aussi sauver nos retraites !

Résultat : Elles diminuent et s’éloignent de plus en plus !

DEFENDONS CE QUI NOUS APPARTIENT

Le code du travail et le statut de la Fonction publique

sont étroitement liés.

Ils sont nos garanties, le fruit de nos luttes

et de nos conquêtes !

Ne les laissons pas les détruire !

  lire la suite ICI Tract 31 mars

Trait

 

Notre syndicat CGT se bat contre la casse du code du travail dans le privé
… mais n’oublie pas la Fonction Publique !

Le gouvernement devait ouvrir des négociations salariales dans la fonction publique en février : l’occasion d’enfin dégeler le point d’indice qui sert au calcul de nos salaires. Une première mobilisation d’importance a eu lieu le 26 janvier, malgré cela rien n’a avancé. Au contraire en remaniant le gouvernement et en changeant le ministre chargé des services publics, Hollande a réussi à repousser le sujet.

 lire la suite ICITract code travail

 

Trait

Ecoutez l'interview de Philippe Martinez (ci-dessous) pour mieux comprendre les enjeux

de l'action contre le projet de loi

 


Les 4 vérités - Philippe Martinez - 2016/03/07

pièces jointes à lire ICI  Declaration cgt    Le code du travail

Trait

L'abandon du texte est possible

La CGT, comme bon nombre de syndicats et d'organisations citoyennes, condamne fermement le projet de loi de réforme du code du travail.Le syndicat CGT des Personnels du Département du Var pointe clairement le lien entre des attaques faites aujourd'hui au code du travail et celles qui seront menées demain contre votre statut, au titre de l'équité. 

La CGT dit NON à une réforme qui renvoie le travailleur au 19ème siècle.

Trait

            ÉGALITÉ FEMMES-HOMMES :

           EN FRANCE COMME AU DÉPARTEMENT DU VAR, LE COMPTE N'Y EST PAS !

Diaporama cgt journee du 8 mars 2016Diaporama cgt journee du 8 mars 2016 photo

Trait

NOUS SOMMES TOUS DES GOODYEAR  Goodyear petition

Le mardi 12 janvier 2016, le Tribunal d’Amiens a rendu son jugement concernant nos huit camarades « ex Goodyear» poursuivis par le Procureur de la République pour «séquestration».

Le Procureur de la République a décidé de poursuivre nos huit camarades, alors même que l’entreprise avait abandonné toutes les plaintes.

Le juge vient de prendre la décision de suivre le Procureur de la République en condamnant huit représentants des salariés de Goodyear à vingt-quatre mois de prison dont neuf mois fermes !

Avec cinq années de mise à l’épreuve.

C’est un véritable scandale et une atteinte grave aux libertés syndicales !

Cette condamnation s’inscrit dans un mouvement sans répit de criminalisation de l’action syndicale, qui s’accentue jour après jour. Après Les affaires judiciaires des «Cinq de Roanne», des «Cinq d’EDF-GDF», l’Inspectrice du Travail à Annecy poursuivie par Téfal et condamnée, de Chartres, du Havre, de Villefranche-sur-Saône, de la Caisse d’Épargne de l’Ile de France, des salariés d’Air France mis en garde à vue, une nouvelle étape a été franchie avec ceux de Goodyear.

Le gouvernement porte une forte responsabilité dans la criminalisation de l’action syndicale. Cela confirme nos craintes depuis la promulgation de l’état d’urgence, sur le respect des libertés individuelles et collectives fondamentales.

Ce sont les fondements mêmes de notre démocratie qui sont atteints lorsque les libertés syndicales sont attaquées avec une telle violence. Les problèmes sociaux et sociétaux portés par la crise ont été abandonnés au jeu des tensions, des rapports de force.

Dans ce contexte, un grand nombre d’acteurs de la société civile mobilisés pour la justice et la défense des droits, sont victimes d’une stratégie de criminalisation de leur engagement. Certains sont sanctionnés pour avoir manifesté dans la rue. Certains sont poursuivis pour des raisons de pure opportunité, d’autres enfin sont sanctionnés pour avoir exprimé une colère sociale accumulée à force d’injustices et de déni de leurs droits à vivre dignement notamment en voulant préserver leur emploi. Ces femmes, ces hommes, se voient aujourd’hui jugés, condamnés, stigmatisés, alors même que l’action collective, l’engagement citoyen est plus que jamais nécessaire pour défendre notre contrat républicain, l’égalité des droits et l’intérêt général.

La CGT est attachée à la justice, à l’exercice serein du droit. C’est dans cet état d’esprit qu’elle porte l’exigence d’une loi d’amnistie, à laquelle le gouvernement reste sourd, concernant les condamnations pénales, les sanctions disciplinaires et l’arrêt des poursuites en cours, en relation avec les mouvements sociaux et l’activité syndicale et revendicative, survenus après le 17 mai 2002, date d’effet de la dernière loi d’amnistie.

Cette mesure, manifesterait une volonté forte d’apaisement et une promesse de dialogue social serein dont notre pays a grand besoin pour affronter les défis portés par la crise. La CGT sur ces valeurs démocratiques, d’égalité, de fraternité et de défense des libertés individuelles et collectives continuera d’intervenir afin que nos huit camarades soient relaxés.

Pour la CGT, porter atteinte à un militant syndical, c’est porter atteinte à toute la CGT !

La lutte contre la criminalisation de l’action syndicale, s’inscrit dans la démarche générale de la CGT de lutte contre toutes les formes de discriminations.

Merci à tous de signer la pétition ci-jointe, de la faire massivement signer par vos proches et de la renvoyer par fax au local syndical CGT.

Une signature en ligne est également possible : Cliquer ici pour signer la pétition en ligne.

                  Déclaration de soutien de la CGT Éduc’action au Planning Familial

                         La CGT Éduc’action affirme son soutien au Planning Familial dans son combat pour l’émancipation et le vivre ensemble dans une société d’égalité entre les femmes et les hommes. Le Planning ne (la) fermera pas, c’est le titre de la pétition qu’il vient de lancer. Nous serons à ses côtés.

                          Lire la suite ICI

                   A nouveau, le Comité Technique sans les syndicats

            Le 15 décembre, le Comité Technique était appelé à se réunir, avec le même ordre du jour que celui qui avait été boycotté par l'ensemble des organisations syndicales le 8 décembre.

             Malgré le message clair envoyé par les représentants du personnel, notre collectivité esquive le dialogue social et tente un passage en force de ses dossiers en instance paritaire.

           Comme la semaine précédente, les représentants du personnel des quatre organisations syndicales du Département du Var ont refusé de siéger ce jour au Comité Technique.

              A leur demande, ils ont été reçus par Madame La Présidente du CHSCT et Monsieur le Président du CTP, et leur ont demandé d’intercéder auprès de Monsieur le Président du Département afin d'être reçus en urgence.

 

              Le 22 décembre 2015, chaque organisation syndicale a été reçue par le Président du Département.

La lutte collective a payé : d'une part le Président a réaffirmé son engagement à promouvoir le dialogue social dans notre collectivité, mais il a également accordé un mi-temps de travail pour l'exercice de la mission de secrétaire du CHSCT, actuellement assuré par la militante CGT Nathalie MILLO.

 

          Lire la déclaration préalable conjointe                 Lire l'info rencontre avec le président du département (ICI)

 

                  Les élus des quatre syndicats refusent de siéger au C.T.P.

 

       Le 8 décembre 2015, les élus CGT, CFDT, FORMATION et UNSA au Comité Technique ont dénoncé

       le manque de dialogue social dans notre collectivité et le manque de préparation

       (avec les agents concernés) des réorganisations en cours.   

       Aucun n’est entré dans la salle pour siéger au Comité Technique.                                                                                

          Lire la déclaration préalable commune :

 

          Accéder à la page « Instances paritaires »                                                    Doc

                                                                          

Logo statut   Calendrier de mise en oeuvre du protocole PPCR 

Le protocole relatif à la modernisation des parcours professionnels, des carrières et des rémunérations (PPCR) va être mis en oeuvre. Il procède à une rénovation profonde des carrières et engage une revalorisation de tous les fonctionnaires à compter du 1er janvier 2016 ou 2017. Cela implique notamment une carrière complète sur au moins deux grades, la carrière des C en trois grades, la transformation d'une petite partie des primes en points. Dès le 1 er janvier 2016, une première étape concernera les corps de catégorie B (ex. secrétaires administratifs, techniciens supérieurs) et ceux de catégorie A des domaines social et paramédical (ex. conseillers techniques de service social, infirmières de catégorie A). Les fonctionnaires de catégorie C (ex. adjoints administratifs et adjoints techniques) et A, hors domaine social et paramédical (ex. attachés, ingénieurs d'études) bénéficieront, quant à eux, d'une première mesure de revalorisation au 1er janvier 2017

Alerte    Lettre ouverte de la CGT au Président du Département du Var

              Aujourd’hui, par cette lettre ouverte, nous alertons sur cette nouvelle forme de gouvernance de notre collectivité

              malmenant les agents, qu’ils soient de terrain ou cadres intermédiaires, et portant atteinte à la finalité et au sens du                 travail.

              En effet, ces nouvelles méthodes de management participent à transformer en profondeur le contenu du travail et le               service public tel que nous le concevons.

 

            Lire le document                                                                                                                           

            Lire toutes nos lettres ouvertes                                                                  Pdf                                   

                    

Com 1     Pour la CGT, les votes sont clairs

C.H.SC.T. du 8 mars 2016

 

lire le communiqué ici  Chsct        

 

 

 



 

C.A.P. Académique du 19 octobre 2016

La Commission Administrative Paritaire d'avancement de grade et de promotion interne de l'Académie de Nice s'est tenue le 19 octobre au Rectorat.

Elle a pu aborder le déroulement de carrière des agents T.O.S. en détachement, c'est-à-dire ceux qui bénéficient d'une double carrière (État et collectivité territoriale).

Trait

 

C.A.P. d'avancement de grade et de promotion interne du 11/10/2016

La C.A.P. , instance du

« On prend note ».

Les élus CGT déplorent une absence d'échanges et surtout une absence de réponse de la Présidente de  la CAP , représentant le Président du Département, et de l'administration sur l'ensemble des problèmes soulevés par les élus CGT, dont vous avez eu connaissance précédemment :  lire la suite ICI ou sur l'image 

 

Trait

La CGT a rencontré le président du Département
durant deux heures
sur les points mis à l'ordre du jour par notre syndicat

Lire la suite en cliquant sur le document

Trait 

Cap academique

 

Com cap

 

 

 

 

 

 

 

Doc

Ppcr

Trait

Draguignan : La CGT manifeste pour la vérité historique sur l’origine de la Sécurité sociale

Gilles Piazzoli, salarié de la Mutualité Sociale Agricole explique avoir reçu au mois d’octobre, comme tous les autres salariés, une communication institutionnelle interne qui invitait à faire la promotion de la Sécurité sociale à l’occasion de son 70e anniversaire, mais qui éludait selon lui le rôle du ministre communiste et responsable CGT Ambroise Croizat dans la création de la Sécurité sociale en 1945.

4

Il dit avoir répondu en diffusant à tous les destinataires un mail rétablissant les faits historiques.

Pleinement assumé, ce mail lui vaut d’être convoqué par la direction pour « utilisation abusive et personnelle de la messagerie professionnelle à des fins politiques et syndicales »

Ce 4 mars 2016, la CGT a organisé une grande manifestation à Draguignan, siège de la MSA, pour soutenir Gilles Piazolli et pour réaffirmer : 

« Oui  la création de la sécurité sociale dont on fêtait alors le 70ème anniversaire est un grand acquis social du gouvernement des années suivant la libération de la France, oui elle a été créée par Ambroise CROIZAT secrétaire confédéral de la CGT nommé “le ministre des travailleurs” et qui applique à ce moment historique le programme du Conseil National de la Résistance. »

La CGT accompagnera son adhérent inquiété dans toutes ses démarches de défense.

 

 

390 Avenue des Lices      83076 TOULON CEDEX         Tel : 04 83 95 05 93          syndicatcgt@var.fr

Nous contacter      Mentions légales     Adhérer à la CGT      Espace adhérent

« En application de la loi du 11 mars 1957 (art. 41) et du code de la propriété intellectuelle du 1er juillet 1992, toute reproduction partielle ou totale à usage collectif est strictement interdite sans autorisation du Syndicat CGT des Personnels du département du Var. »